Etape d’une construction

Classé dans : Actualités ANOV | 0

CONSTRUCTION LES ETAPES DE MA MAISON

Lorsqu’on s’engage dans des travaux de construction, on ne le fait pas à la légère ! La construction d’une maison individuelle passe par plusieurs étapes préalables et exige une préparation minutieuse de son projet.

SOMMAIRE DES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE CONSTRUCTION

– Le choix du terrain

– L’élaboration des plans

– Le choix de la technique de construction

– Le choix du style de maison

– Le choix des matériaux

– Les formalités administratives

– Le choix du prestataire

LE CHOIX DU TERRAIN À BÂTIR

Votre terrain doit bien évidemment être en adéquation avec votre projet de construction.

L’ÉLABORATION DES PLANS

La naissance de votre projet de construction de maison.

LE CHOIX DU STYLE DE MAISON

Plusieurs aspects sont à prendre en compte dans le choix du style de votre maison. En premier lieu, il convient de se demander s’il s’agira d’une maison de plain-pied ou d’une maison à étages, si un garage y sera accolé, si la façade sera droite ou en L… En déterminant votre mode de vie domestique, vous envisagerez peut-être par exemple d’aménager une cuisine ouverte,

Vous pourrez ensuite opter pour un style architectural : architecture de style français, d’influence néoclassique, maison moderne ou victorienne… Tout dépend du design que vous recherchez, à croiser avec les caractéristiques propres de chacun. Vous pouvez expérimenter les visites virtuelles, mais rien n’est plus efficace alors que de visiter une ou plusieurs maisons témoins, ou de se rendre aux portes ouvertes des showrooms, pour déterminer le style qui saura vous séduire.

LE CHOIX DES MATÉRIAUX

Le choix de(s) matériau(x) de construction de votre future maison va avoir un impact direct sur son coût et sur la qualité du bâti. Il existe ainsi différents matériaux, chacun ayant ses caractéristiques propres en termes de robustesse, d’isolation, de respect de l’environnement et de coût :

• Le parpaing : il est robuste, isolant et présente un bon rapport qualité/prix

• Le bois : esthétique et très performant au niveau énergétique

• La pierre : durable mais un peu onéreuse

• La brique : il existe maintenant des briques alvéolées

LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Pour tout projet de construction, le passage par la mairie est obligatoire ! Vous devez en effet impérativement obtenir un permis de construire. À noter que l’intervention d’un architecte devient obligatoire à partir de 170 m².

LE GROS ŒUVRE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Etape fondamentale dans les travaux de la construction d’un bâtiment ou d’une maison, le gros œuvre est la base de l’ossature et est donc garant de l’entière stabilité et de la solidité du bâti. C’est lui qui va permettre à la construction de se maintenir.

LE GROS OEUVRE

Il englobe tous les travaux de maçonnerie et correspond aux parties qui vont soutenir le poids de la maison et qui vont lui permettre de lutter contre les intempéries :

– Les fondations

– L’assainissement

– Le soubassement, qui est enterré

– L’élévation ou superstructure, qui s’élève hors du sol

Les murs porteurs, poteaux, poutres et planchers font également partie du gros œuvre. D’aucuns y englobent également la charpente, la couverture et les menuiseries extérieures. Cette étape est achevée lorsque la construction est « hors d’eau » – c’est-à-dire lorsque la couverture a été posée – et « hors d’air » – lorsque les menuiseries ont été mises en place. Peuvent alors commencer les travaux de second œuvre et de finition : isolation, cloisons, revêtements, cheminées etc.

 

Chaque étape du gros œuvre joue un rôle fondamental dans la solidité du bâti et dans la qualité de son isolation. Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel de la maçonnerie pour coordonner les principales missions de ces travaux de gros œuvre car ces derniers nécessitent des compétences particulièrement poussées et des moyens techniques importants. Il est ainsi recommandé de faire réaliser ses fondations par un maçon après avoir fait effectuer une étude du sol par un géomètre du génie climatique ainsi qu’un dessinateur projeteur afin d’assurer un bon suivi de chantier pour l’ingénieur des travaux. Au-delà de la construction pure, il existe différents travaux de gros œuvre.

RÉNOVER UN BÂTIMENT OU UNE MAISON

La pérennité d’une maison passe parfois nécessairement par des travaux de rénovation intérieure et extérieure. Le temps et les intempéries, notamment, peuvent en effet altérer la qualité de votre bâti. Découvrez dans ce guide l’essentiel à savoir de la rénovation de maçonnerie. Que votre maison soit en pierre, en brique ou en terre, vous devez impérativement prendre en compte les matériaux et préserver l’authenticité des lieux.

RÉNOVER UNE MAISON EN PIERRE

La pierre confère à votre maison un certain cachet. Mais pour qu’elle retrouve son charme si particulier, il est parfois nécessaire de procéder à des travaux de rénovation des murs extérieurs comme intérieurs. Mais comment rénove-t-on un mur en pierre ? Il s’agit dans un premier temps d’en identifier les problèmes : perte de solidité, fissures apparentes, pierres abîmées ou manquantes, joint effrité. Si votre mur en pierre est victime de l’un de ces défauts, alors il est temps de procéder à sa rénovation.

Cette dernière se fera en plusieurs étapes :

• Protection du chantier

• Nettoyage du mur avec un nettoyeur haute pression ou avec de l’eau et du savon

• Creusez les joints pour que le mortier adhère en profondeur

• Préparation du mortier : sa composition va dépendre de s’il s’agit d’un mur intérieur ou extérieur

• Comblement des joints avec le mortier

• Lisser les joints L’idéal pour rénover un mur en pierre est de faire appel à un maçon.

RÉNOVER UNE MAISON EN BRIQUES

Les maisons en brique représentent un patrimoine qu’il est important d’entretenir. La rénovation d’une maison en briques passe principalement par le nettoyage ou la suppression pure des joints, car des joints trop abîmés provoquent des infiltrations et compromettent l’intégrité du bâti. Les briques elles-mêmes peuvent également être nettoyées.

Les étapes pour rénover une maçonnerie en briques sont les suivantes :

• Grattage et retrait des joints

• Nettoyage des briques à l’aide d’une brosse à poils durs et de lessive

• Préparation de l’enduit de jointoiement via l’application d’un mortier

L’EXTENSION DE MAISON

Pour gagner en espace habitable, il existe une autre solution : l’extension de maison par le côté. Dans certains cas, une étude de sol préalable par un géologue est nécessaire pour vérifier que le terrain peut bien accueillir une pièce supplémentaire . Cela va permettre de définir le système de fondation le mieux adapté à votre projet et d’en assurer la durée dans le temps. Cette extension peut être une construction maçonnée classique, mais également une ossature bois ou un béton branché.

LA DÉMOLITION DE MAÇONNERIE

Les travaux de démolition de maçonnerie font également partie du gros œuvre. Ils peuvent être faits manuellement dans le cas de petites superficies, ou l’on peut avoir recours à du matériel plus puissant ou à de la dynamite dans le cas de superficies plus importantes. Un recours à certains types d’engins de démolition peut être requis, notamment pour la destruction de constructions durables. Ce type de travaux exige l’obtention d’un permis de démolir. Il faudra ensuite procéder à l’évacuation des gravats.

QUELLES PRESTATIONS EN MAÇONNERIE PAYSAGÈRE ?

La maçonnerie paysagère consiste à embellir les jardins et espaces extérieurs. Sa fonction est alors à la fois pratique et décorative. Petit tour d’horizon des différentes prestations et constructions paysagères.
Au-delà des travaux de gros œuvre et de construction, le maçon peut être amené à participer à l’aménagement du jardin. La maçonnerie paysagère permet alors d’agrémenter votre jardin et de participer à la conception de paysages extérieurs. Il existe différentes prestations en maçonnerie paysagère : construction de murets et d’escaliers extérieurs, allées de circulation en dalles, pavés, pierres et béton désactivé, construction de terrasses etc.

CONSTRUCTION DE MURS EXTÉRIEURS

Il existe différents types de murs extérieurs, ayant chacun leur fonction propre :

• Le mur de clôture, destiné à délimiter une propriété

• Le muret, à vocation décorative, qui orne jardins et espaces verts

• Le mur trombe, destiné à optimiser le chauffage solaire qui permet de construire des maisons bioclimatiques

• Le mur de soutènement, destiné à soutenir du sable ou de la terre en amont et à protéger

• Le mur d’enrochement, destiné à consolider et sécuriser un terrain en pente, tout en clôturant un jardin

Les techniques de construction sont les mêmes que pour un mur intérieur et répondent à des règles bien précises (fondations sèches et hors sol, 2 premiers rangs sous terre…) Avant de construire un mur et en particulier un mur de clôture, il est indispensable de vous renseigner sur la réglementation en vigueur auprès du service de l’urbanisme dans votre commune, notamment concernant la mitoyenneté.

LA TERRASSE, UN PROLONGEMENT DE VOTRE MAISON

Prolongement de la maison, la terrasse constitue une véritable pièce à vivre supplémentaire qui vous permet de prendre le soleil ou de profiter de moments de détente en famille ou entre amis tout en embellissant votre jardin. La construction d’une terrasse en béton est l’affaire du maçon, qui va vous créer une terrasse solide et durable à un prix raisonnable.

 

Cette dernière peut être en béton brut ou en béton décoratif, mais vous pouvez la personnaliser comme vous l’entendez en y posant le revêtement de votre choix. Pour construire votre terrasse, le maçon va :

• Préparer le sol en fonction des dimensions de la future terrasse

• Préparer le coffrage

• Couler la dalle en béton

• Effectuer les finitions

Vous pouvez ensuite agrémenter votre terrasse ou votre jardin d’un barbecue fixe en pierre, en brique ou en béton cellulaire, qui va venir habiller votre jardin tout en vous permettant de cuisiner en extérieur et de profiter des beaux jours avec vos invités sans rester enfermé dans la cuisine.

LES ALLÉES DE CIRCULATION, ESTHÉTIQUES ET FONCTIONNELLES

Le maçon participe également à l’aménagement extérieur en créant des allées de jardin, destinées à faciliter la circulation entre différents endroits de la maison. L’allée de jardin va notamment relier la rue au garage ou le jardin à la terrasse. Elle peut être piétonnière ou carrossable. Une allée carrossable posée par un maçon peut être en goudron ou en pierre naturelle.

Elle répond à différents critères :

• Nécessité d’effectuer un terrassement au préalable

• Pente de 2.5% minimum pour évacuer les eaux pluviales

• Préparation du sol à l’aide d’un décaissement et comblement des tranchées sur les côtés puis pose du revêtement

Une allée piétonnière peut, elle, être en pavés de pierre naturelle, en béton économique ou en béton compressé. Les allées de jardin présentent l’avantage d’allier esthétisme à praticité et contribuent à l’embellissement de vos espaces extérieurs.

LES ESCALIERS PAYSAGERS

Autre élément destiné à faciliter la circulation tout en remplissant une fonction esthétique, l’escalier paysager. En béton ou en pierre, il est là encore l’affaire du maçon car sa mise en œuvre est assez lourde. La plupart du temps, l’escalier extérieur est en béton.

Stable et résistant, ce matériau ne nécessite que peu d’entretien et présente la possibilité d’être habillé par le revêtement souhaité. En pierre, l’escalier paysager va donner un certain cachet à votre jardin.

ANOV maçonnerie neuf rénovation Côtes d’Armor

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *